coach sportif strasbourg

8 conseils pour éviter les excès de fin d'année...

 

 

"OH OH OH..."

Je fais bien le père Noël hein?...

 

Et oui, dans 10 jours déjà, Santa passera déposer vos cadeaux sous le sapin si vous avez été sage bien entendu.

 

Fin d'année rime aussi avec repas, fêtes, et parfois excès. On connait tous la hantise de ces repas trop copieux, où après le champagne de l'apéro et l'entrée, on pense déjà que le plat principal sera de trop...

Voici donc quelques petits conseils afin de passer votre fin d'année paisiblement en limitant les excès.

 

1. PLANIFIEZ LES GRANDS REPAS ET MANGEZ SAIN ET ÉQUILIBRÉ LA SEMAINE LES PRÉCÉDANT

On le sait, entre le 24 au soir et le 31 on aura eu droit au bredeles de mamie Suze, au foie gras de tonton Henri qui est venu du Périgort avec son confit d'oie maison (des fois qu'on vienne à manquer le soir du réveillon), aux bonnes bouteilles de Papa, aux petits fours de la cousine Julie, au champagne etc etc...

Notre foie, notre estomac et nos papilles s'affolent déjà.

Alors voilà : faites votre plan d'attaque!

Notez les repas qui seront plus conséquents, et la semaine les précédant, prenez une feuille et planifiez miticuleusement vos repas pour qu'ils soient sains, équilibrés. Ne grignotez pas et gardez vos excès uniquement pour les repas plaisir que vous aurez choisi. Les repas plus riches seront du coup moins lourds de conséquence.

 

2. NE SAUTEZ PAS DE REPAS

"Bon ce soir, je sais que ce sera l'orgie, donc je mange rien de la journée comme ça ce soir je pourrais manger sans culpabiliser."

 

Oui mais voilà... La famille arrive, on a à peine débouché le crémant de l'apéro que vous avez déjà fini l'assiette de petits fours qui vous faisait de l'oeil depuis plus d'une heure et que par politesse vous n'aviez pas osé entamer.

Logique! Ne rien manger de la journée va tout simplement vous amener au repas tant attendu, le ventre vide et du coup avec un appétit encore plus grand! Mauvaise stratégie nan?

Donc restez dans la logique du premier conseil et ne sautez pas de repas.

 

3. MOLO SUR L'APÉRO

Biscuits apéritifs, amuses-gueules, olives etc... l'apéro est souvent un moment très tentant. Il est aussi souvent l'un des plus caloriques! En effet : charchuterie, pâte feuilletée, gâteaux apéritifs etc,  sont riches en mauvaises graisses et très bourratifs.

Donc sachez vous raisonner lors de l'apéritif en pensant au vrai repas qui lui n'a même pas encore commencé.

On goûte mais on ne finit pas les plats de petits fours, il y a assez de choses qui suivront.

 

4. NE VOUS RESSERVEZ PAS

Ça paraît  simple mais on est souvent tenté quand on a quelque chose de très bon sous la langue! 

"Mais reprends donc encore une tranche de foie gras!" 

Et bien non, vous êtes décidés cette année à être raisonnable vous prendrez le temps d'apprécier et ne vous resservirez pas.

On le sait, il y a toujours des restes le lendemain, ce sera l'occasion d'y regoûter.

 

5. LA RAISON COMME ALLIÉ 

Et oui, vous n'avez pas fait tout ce travail tout au long de l'année pour vous relâchez maintenant!

De plus, puique vous avez suivi mes conseils et repris une alimentation équilibrée et saine, vous avez déjà fait l'expérience et savez que les excès (aliments trop gras, trop sucrés) ne vous conviennent plus (problèmes de digestion, somnolence, gazs etc).

Donc on écoute notre raison! Celle-ci qui nous dit : je n'ai plus faim, c'est de la gourmandise, là je suis en train d'exagérer etc.

Vous avez d'ailleurs fait l'expérience : depuis votre rééquilibrage alimentaire, votre repas plaisir sont naturellement plus sains qu'auparavant. Vous savez tout simplement mieux ce dont votre corps a besoin.

Si vous avez auparavant noté vos objectifs et que votre pourquoi est fort, la raison sera votre meilleur allié pour ne pas faire trop d'excès.

 

6. PRENEZ LE TEMPS DE MÂCHER ET D'APPRÉCIER

La digestion commence dans la bouche!

Dès que vous commencez à mâcher, vous produisez de la salive qui contient des enzymes permettant de dégrader la nourriture, de faciliter la digestion et d'informer le cerveau que vous êtes en train de vous alimenter.

Plus vous prendrez le temps de mâcher, plus vous produirez de salive. La nourriture sera donc déjà mieux pré-découpée facilitant ainsi la digestion et limitant les risques de somnolence au cours du repas :

"Pépé! Pépé! Pépé réveille-toi il y a de la bûche!"

Mais vous aurez également plus de temps pour apprécier les goûts des mets subtils qui envahiront votre palais. Et enfin, votre cerveau aura le temps d'assimiler que vous vous nourrisez. Votre impression de satieté arrivera donc plus vite et vous mangerez moins en quantité.

 

7. CHOISISSEZ VOS EXCÈS

Une autre manière de fonctionner, réside à choisir quels sont les excès qu'on fera.

Connaissant le menu, et sachant que vous êtes gourmand et que le dessert vous fait saliver, soyez plus léger au cours du repas et le dessert sera d'autant plus apprécié.

Petites astuces  :

- évitez les féculents si vous préférez la viande et mangez plus de légumes et de crudités, votre digestion sera d'autant plus facile.

- si vous craquez pour le vin, alternez les verres d'alcool avec un verre d'eau, vous limiterez l'ivresse et faciliterez la digestion.

- les eaux gazeuses et leur apport en sels minéraux (notamment bicarbonate, sodium et magnesium) vous permettront de diminuer les sensations de pesanteur lors de repas copieux.

 

8. CONTINUEZ À BOUGER

Vous restez actifs pendant vos vacances alors pas de raison de ne pas l'être pendant les fêtes de fin d'année!

L'activité régulière vous permettra de réguler votre péristaltisme, de libérer des endorphines donc de vous sentir bien, et donc de moins culpabiliser!

Votre salle ou votre box est fermée? Que nenni : Pourquoi ne pas organiser une petite séance de jogging et de renforcement musculaire ou une grande marche le lendemain du réveillon? Au grand air, cela vous fera le plus grand bien et vous rentrerez revigoré et moins coupable (mais vous ne l'étiez déjà pas puisque vous avez suivez les 7 conseils précédents ;-). 

N'hésitez pas à entraîner votre proches, plus on est de fous, plus on rit!

 

 

Voilà, au final la fin d'année et les excès qui l'accompagnent ne dépendent au fond que de vous et de votre capacité à les gérer. Rien de compliqué en soi, puisque vous êtes motivés! 

Je crois en vous!

 

Je vous souhaite de très  bons repas et de bonnes fêtes de fin d'année et à très vite!

 

 

Please reload

Recherche par thème
Please reload

Posts Associés

Ma vision, interview sur ProntoPro le blog

August 31, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 22, 2016

January 18, 2016

Please reload

Archives
Follow Me